Se constituer une garde rapprochée

Publié le par Blue Bottle

Par Blue Bottle
cesar.jpgMes très chers amis, je vous le contais dans un de mes derniers billet : je viens de faire l’acquisition d’un nouveau stagiaire. Une fois n’est pas coutume, j’ai choisi un homme pour m’épauler dans ma lourde mission. Je ne suis pas devenu soudainement homosexuel mais j’ai décidé de changer de stratégie, je n’avais de toute façon pas le choix : le fait est que la seule candidate attirante m’avait avoué être maman. L’ayant assuré que cela ne posait aucun problème je m’empressais de ne pas la recontacter.

Je sens de plus en plus la promotion poindre au bout de mon chemin et il me faut désormais mettre les bouchées doubles... Ou en tout cas en donner l’impression ! C’est dans cet esprit que j’ai décidé de commencer à constituer ce que j’aime à appeler « ma garde prétorienne » : une équipe de stakhanovistes serviles à souhait qui pourrait me propulser vers les sommets. Pour commencer, j’ai pris soin de choisir un jeune homme aux canines acérées, il veut bouffer le monde ce charmant bambin… Tant mieux ! En attendant il bouffe du dossier à la chaîne, ça devrait le combler pour un petit bout de temps. Je lui parle sans arrêt d’un hypothétique poste qui devrait s’ouvrir en 2009 et je vois à chaque fois ses petits yeux s’illuminer, j’en serais presque ému. Pour le récompenser de tout ce travail, j’ai commandé un ordinateur portable pour lui, il va même pouvoir emporter des dossiers dans son studio pourri ! Que demande le peuple ?!?

J’avais short-listé 3 jeunes hommes pleins d’ambition, j’ai beaucoup hésité à prendre celui qui avait falsifié un de ces diplômes car je me sentais des atomes crochus avec lui. Mais prétendre avoir un MBA HEC à 24 ans était vraiment trop audacieux. J’ai finalement choisi le plus utile pour moi : celui qui disposait d’une belle 407. A chaque rendez-vous à l’extérieur il me conduit, je ne manque pas de lui expliquer que je fais ça pour lui apprendre le métier alors que vous comme moi connaissons la réponse : j’aime me pavaner dans un bonne bagnole. Je dois avouer que je suis loin de regretter mon choix.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

à+mort+les+fils+de+pute 05/06/2009 22:54

y'a rien de plus con qu'on cadre.

Scolopendre 07/02/2008 12:25

Un ami DRH m'avait dit un jour que plus le cadre était bien placé dans la hierarchie,plus il etait difficile de l'evaluer selon des criteres standards, vu que son poste ne peut etre comparé à un autre et que il n'a pas d'elements fiables pour evaluer la pertinenece de son travail !

Drôle non ?

Scolopendre 06/02/2008 15:56

Très cher BB, vous êtes un etre retors comme seul une grande multinationale peut produire.

J'aime les multinationales.

Blue Bottle 07/02/2008 10:42

Je suis entré dans "le moule" et j'en suis fier, vous verriez les yeux des faibles s'illuminer quand je leur décris mon poste. Le tout est de choisir les bons mots. Je dois dire que dans une PME je n'aurais pas pu exprimer mon génie de la même manière. Je suis sur un poste de spécialiste qui ne peut convenir qu'à une multinationnale , bien peu comprennent réellement ce que je fais, j'ai donc de fait un pouvoir énorme sur mes collaborateurs.

Destinée 06/02/2008 09:29

Je commence à croire que l'enfer est sur terre!
et que ses serviteurs sont des hommes comme toi BF! (-:

Je t'ai fait un mail.

D.

Blue Bottle 07/02/2008 10:31

C'est trop d'honneur ! Je ne suis qu'un petit...