Nouvelle forme deTerrorisme urbain (pire qu'al qaida)

Publié le par Blue Bottle

Par Blue Bottle

J’ai été témoin le week end dernier d’une technique rare. Je me baladais sur les grands boulevards de Paris, près des Galeries Lafayette. Un aveugle auquel personne n’avait vraiment prêté attention demanda à ce qu’on l’aide à traverser. Etant moi-même plein de compassion envers les handicapés, je me suis empressé de rester immobile en espérant que l’infirme agrippe le bras de quelqu’un d’autre, une bonne âme allait bien finir par s’occuper de l’infortuné. Une vieille lui pris alors la main pour l’aider. J’étais sauvé. Arrivé au milieu de la rue, j’entendis l’aveugle s’adresser à sa guide pour lui demander quelques menues piécettes pour se sustenter. La vieille était apparemment rompue aux techniques de la guérilla urbaine, genre balançage de sac Vuiton dans les valseuses de la première racaille venue car elle lâcha immédiatement le racketteur pour continuer son chemin vers d’autres cieux (ou magasins).


L’aveugle fut pris en charge par un second gogo qui voyant la scène sans entendre les paroles vint à son secours. Il fut cette fois-ci plus chanceux car il réussit à glaner quelques écus.

Une fois arrivé de l’autre coté de la rue, l’aveugle n’attendit même pas que son sauveur soit parti et se mit à beugler « quelqu'un pourrait-il m’aider à traverser s’il vous plaît ? ». La boucle était bouclée. J’ai vraiment été impressionné par la haute technicité de la méthode repoussant toutes les limites de la pudeur et du savoir-vivre, un véritable terroriste anti-fraternité... A quand les pickpocket simulant des attaques cardiaques pour subtiliser les portefeuilles de leurs sauveteurs ?

Commenter cet article

Dream Volt 13/05/2008 09:36

Je ne savais pas qu'autant de gens connaissaient ce livre... moi qui croyais le garder only for me :P

Blue Jam 20/04/2008 15:25

Il y a encore plus mauvais que toi Blue Bottle ;-)

Marcus Aberstraam 27/03/2008 14:11

Que dire... il est bon.

Dans mon ancien quartier un mec faisait un peu pareil, à demander des trucs à la con puis un ou deux euros.
Le problème c'est qu'il ne se rappelait pas des visages, du coup même moi il ne se rendait pas compte qu'il me voyait souvent.. bref.

Une fois il ma demandé d'aller chercher une balle coincée dans une gouttière (véridique), bien sure je l'ai insulté et craché à la gueule dans la foulée (c'était un petit vieux j'allai quand même pas le frapper, la bourgeoise moyenne aurait plus cru à une agression qu'à un 'règlement de compte')
Entonné il s'est excusé et est reparti... huhuhuhu, qu'il est bon d'avoir un cerveau 'firewallé'...

Silence 21/03/2008 22:53

Intéressant...voilà un excellent complément à l'excellentissime "art d'avoir toujours raison" de Schopenhauer...

Monsieur Bûche 21/03/2008 03:19

Tu fais chier Philippe, j'allais citer le même bouquin. Avec l'exemple en plus: si tu demandes l'heure AVANT de demander de la thune, tu augmentes monstrueusement tes chances de vilipender quelques pièces sonnantes et trébuchants à l'infortuné gogo qui voulait rendre service... Mr. Bottle, lis-le, tu vas te régaler. C'est truffé de petites techniques pour enculer ses contemporains au quotidien.