Faire suinter le gras (ou la grosse)

Publié le par Blue Bottle

Mes très chers amis,

A force de machinations machiavéliques, votre serviteur a enfin réussi à grimper un échelon de cette fameuse échelle sociale et chose incroyable : j’arrive à m’occuper toute la journée autrement qu’en surfant. Alors que je bullais royalement il y a encore quelques mois, maintenant je tourne dans les bureaux pour mettre des taquets à qui lèveraient les yeux de son écran pendant ma petite tournée d’inspection. Je vous résume le plus beau coup de ma toute jeune carrière d’emmerdeur professionnel :

Moi : - Vanessa, qu’est-ce que c’est que ce Bordel ?

Elle me regarde interrogative et effrayée de ses petits yeux porcins.

Moi : - je t’ai dit 10 fois de me refaire mes tableaux de bords, il y a au moins 10.000 fautes d’orthographe dans les titres. (je lui avais fait une remarque alors qu’elle partait en vacances).

Elle baisse les yeux en s’excusant

Moi : - Tu te fous de ma gueule ? Il va dire quoi le boss quand je vais lui montrer ça ? J’ai une réunion avec lui dans 30min ! Tu veux me faire virer, c’est ça ?

Elle se met à sangloter en me disant qu’elle est désolée.

Moi : - Qui m’a donné du personnel aussi incompétent ?!? Reprends-toi, tu ne pourras pas dire que tu n’as pas été prévenue. Dépêche-toi de refaire les tableaux au lieu de rester là à pleurer comme un veau.


J’étais assez fier de moi, Vanessa est l’une de mes têtes de turques préférées. Elle a soufflé ses 45 bougies il y a peu et porte les stigmates de deux grossesses consécutives et d’une consommation abusive de nounours à la guimauve… J’adore hurler sur les gros d’abord parce qu’ils sont laids et grotesques et ensuite parce qu’ils deviennent tout rouge et qu’on voit de petites gouttelettes de sueur perler sur leur front. Hurlez sur un gros porc, c’est très amusant, vous verrez. Des années de quolibets à l’école les ont conditionné, ils de baissent les yeux au quart de tour. Je recommande à tous les managers de prendre au moins un gros dans leur équipe ça permet d’éviter de se faire accuser de discrimination et ça resserre les liens du reste de l’équipe.

Commenter cet article

Jacques 29/07/2016 16:23

Tu est une merde

Grunge 07/03/2011 23:30


De toute façon, ceux que cet article dérangent sont de deux sortes: des hommes avec une petite bite, complexés par les modestes dimensions de leur pièce maîtresse comparé au mâle organe de
l'auteur, dont les proportions que je devine éléphantesques lui permettent de dominer la cour des petites bites aussi facilement que le vieux lion pète la gueule aux méprisables petits chacals, et
les femmes, notoirement dépourvues d'humour en plus d'une tendance à l'embonpoint après la troisième grossesse.
Sauf maman bien sûr.


Serieusement ? 27/01/2011 00:55


Sérieusement ? Peu de personnes par ici ont l'air d'appréhender la notion de second degrés :)

"Take it easy" comme disait l'autre.


BroutBrout 08/01/2010 17:20


Bon je viens de lire ton blog, j'ai pris mon pied, mais cette article me dérange ^^
Ton comportement avec cette personne, c'est comme le dit "nanx" dit harcèlement moral ! C'est gênant quand on sais que beaucoup de suicide au travaille sont causez par ce genre de comportement !
Que lon sois un salaud oui, mais quand sa peut avoir des conséquence sur la vie, la il faut savoir prendre des précautions ;)


à mort les fils de pute 05/06/2009 22:35

on va te dénoncer