Suite et fin de l'épisode Vélib

Publié le par Blue Bottle

V--lib-Vide.jpgPour conclure sur le thème du Vélib, j’ai regardé les conditions générales d’utilisation pour voir ce que je risquais. Tenez-vous bien : rien du tout. Il n’est nul part fait mention de cette pratique.

En cas de destruction, vol etc… On perd la caution de 150€, mais attacher un Vélib n’entraîne absolument aucune sanction.
Si Decaux vient me dire quelque chose je lui montrerais le sus-mentionné règlement avec une certaine suffisance.

Je pense qu’évidemment c’est un oubli, une faille dans le dispositif Vélib.


Je vous mets en lien le règlement pour que vous puissiez vérifier par vous même mes affirmations.

Dépêchez-vous de prendre votre abonnement annuel, je suis prêt à parier que dans la prochaine version une des clauses interdira certainement cette pratique.

Je vais reprendre mon blog sur d'autres thèmes, cette petite astuce amusante ne méritant pas qu'on s'y attarde d'avantage.


Publié dans Vélib

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ADC 27/01/2009 11:25

Comme ce blog se meurt, voici une opportunité intéressante de se faire de l'argent pour justement à votre tour créer votre blog ou site par la suite sur l'art mauvais comme l'a fait Blue bottle :
http://www.dkcprod.com/hxi2ymvn

aigritude 30/09/2007 22:01

Si vous mettez un cadenas sur le vélo que vous venez de poser (ce qui soit dit en passant est stupide dans votre logique, autant bloquer un autre vélo et faire payer le voisin en cas de problème) pourquoi vous utilisez pas directement l'antivol fournit avec le vélib ??
Comme ça vous ne vous embettez plus avec ce pb de cadenas.

Maitre Eolas 28/09/2007 18:29

Avec plaisir. Vous me le signalez par e mail ?

Blue Bottle 28/09/2007 12:38

Maître Eolas, j'expliquerai un peu plus dans un prochain billet.
Votre interprétation me parait un peu tirée par les cheveux.

Maitre Eolas 27/09/2007 14:38

Je ne vous suis pas. L'article 7.4 des conditions générales stipule que : Le Client s’engage à retirer et restituer le Vélo dans les délais de la Durée d’Utilisation
Continue Autorisée. Le Client accepte par avance que tout manquement à cette obligation
donnera droit à SOMUPI au prélèvement d’une pénalité forfaitaire de 150 € maximum,
dont le montant définitif est fixé selon les termes et modalités prévues à l’article 10.

Fixer un cadenas sur un vélo n'est pas une restitution, puisque ni la SOMUPI ni aucun autre utilisateur ne peut utiliser le vélo.

Non, le seul espoir réside dans le "pas vu pas pris" (notamment, posez un cadenas sur un autre vélo que celui que vous venez d'utiliser, tant pis pour le réglage de la selle), mais vous vous leurrez en croyant à l'impunité.