Mettre son chef dans sa poche

Publié le par Blue Bottle

m-zebra.jpgFaire naître des amitiés totalement artificielles a toujours fait partie intégrante de ma stratégie, mais il faut bien entendu cibler et évaluer le temps perdu à sociabiliser par rapport aux gains éventuelles. C’est dans cette optique que je veux depuis longtemps me rapprocher d’un directeur de ma boîte et peut-être devenir son poulain. Le directeur de mon service avait tout du candidat idéal : solitaire, assez haut dans la hiérarchie (3 échelons au dessus de moi tout de même), sans être le calife des califes inatteignable.

Malgré ma bonne tête et une empathie certaine, je n’étais jamais parvenu à me rapprocher de lui… Telle une pucelle effarouchée, il fuyait dès que je tentais d’aborder des sujets d’ordre privé. C’est au cours d’une conversation avec une secrétaire que j’ai découvert son point faible : les cichlidés.

Ayant négligemment jeté une revue spécialisée, sur mon bureau, le petit bougre terne et maussade de passage dans mon antre se dérida instantanément… Nous parlâmes bien longtemps. Balayant mes objections, il me fit l’article du 240L (pour commencer) et croyez-moi c’est déjà une vraie baignoire. S’en suivit un rapide exposé sur ses « M’Buna », des cichlidés vivants exclusivement en Afrique dans le lac Malawi. Ces poissons ont notamment la particularité de garder leurs petits dans leur bouche pour les protéger des prédateurs. Fantastiquement pathétique… Officiellement, je fus pris d’une passion sans limite pour ces attachantes petites créatures, et ma foi, je confesse que la perspective d’enfermer des êtres vivants chez moi, jusqu’à leur mort ne fut pas sans me déplaire.

J’ai donc profité des dernières promotions pour m’acheter un aquarium 240L avec le matériel et les poissons qui vont avec : des Lamprologus du lac Taganyka. Ils sont tous morts en 3 jours... Mais pas de panique, mon nouvel ami était là pour m’expliquer mon erreur :je n’avais pas respecté le sacro-saint « cycle de l’eau ».

Seul le résultat compte, l’opération « séduction du directeur » est un succès… Je le tutoie désormais… Il m’a même proposé de l’accompagner prochainement à une bourse aux poissons, à l’étranger !

Suite des Vélib lundi.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Némésis 01/09/2010 17:59


Ben moi, tu me ferais pas chier longtemps de même... Tu es un lâche dans le fond. Tu te crois tout puissant en t'attaquant à des gens qui sont déjà faible. Des enfants, des personnes avec un
surplus de poids, des gens qui n'ont pas confiance en eux! Pas certaine que tes manigances auraient autant de succès avec du monde qui ont du caractère. Ta vie doit être plate en criss pour trouver
le temps de venir faire suer les autres. Du monde comme toi mérite la lapidation, la chaise électrique ou non la lobotomie. Moi je te ferais bouffer ta merde et boire ta pisse en plus de la mienne.


ADC 27/01/2009 11:25

Comme ce blog se meurt, voici une opportunité intéressante de se faire de l'argent pour justement à votre tour créer votre blog ou site par la suite sur l'art mauvais comme l'a fait Blue bottle :
http://www.dkcprod.com/hxi2ymvn

trollprehisto 29/09/2007 16:11

ah non là je m'insurge, trop facile de chercher à séduire quelqu'un en faisant semblant de s'interesser à ses hobbies...

pas assez mauvais je suis déçu...

Blue Bottle 28/09/2007 18:56

Un des autres directeurs est fan de bagnoles, j'estime que je m'en tire bien avec mes 300€ de "frais de séduction"...

bétadine_trophique 28/09/2007 14:43

Fichtre ! Mais vous employez des methodes digne de la STASI, de la SECURITAT voire du KGB ( la CIA ca fait toujours plus amateur je sais pas pourquoi...)

Vous etes doué dans votre genre...l'attaquer par son hobby ! Allez courage vous y arriverez.
Question subsidiaire : vous avez reellement acheté cette baignoire de 240 litres juste pour avoir l'hobby du boss?
Ca aurait été quoi s'il etait fan de gobbage de flamby ou d'enculage de mouche ? (moins cher sans doute...)