Détruire pour le plaisir

Publié le par Blue Bottle

Par Blue Bottle

pneu-rhone.jpegChaque jour que dieu fait je suis obligé de faire attention à mon image. Je me pâme alors devant le premier stylo recyclé que je vois, surtout s’il a été assemblé par des myopathes malaisiens et acheminé par un bon vieil aéroplane russe, aussi efficace énergétiquement que ma grand-mère Parkinsonienne lorsqu’elle joue aux dominos.
Heureusement quand je suis à l’abris du regard d’autrui, livré à moi-même, je peux enfin m’abandonner à mes petits travers anti-écologiques.

Je surfais tranquillement en recherchant des infos sur quelques verdoyantes billevesées quand je suis tombé sur ce site. Il s’agit d’une association touchante de naïveté qui propose de recenser les dépôts d’ordures sauvages et de venir les nettoyer un peu plus tard… Pour cela il suffit de leurs envoyer un mail avec une photo du tas d’ordures et d’une position sur une carte mappy. Une idée vraiment bonne car elle est à la fois simple et suffisamment high tech pour faire rêver trois élus et donc grappiller quelques précieuses subventions.

A l’heure où l’on condamne honteusement une grande entreprise exemplaire comme Total pour trois moules mazoutées, j’ai voulu rassurer tous les pollueurs que compte notre belle nation : Blue Bottle veille et rendra coup pour coup.

J’ai tenu à être moi-même le premier à attaquer ces « rubbish busters ». J’ai alors ouvert négligemment google image d’un rapide clic de souris je leur ait envoyé un mail totalement bidon. J’en appelle désormais aux forces vives de la nation, votre action au quotidien peut faire la différence, un petit mail bombing des familles devrait réduire à néant leurs ridicules velléités.

L’art d’être mauvais c’est aussi s’acharner sur des inconnus qu’on ne verra jamais, juste pour le plaisir de détruire leurs idées. Plus l’idée à broyer est naïve et pure plus la joie éprouvée est intense !

Commenter cet article

Jean-Raymond 26/02/2008 19:47

Je découvre ton blog, il est du plus prolixement cynique .
Dans mes bras charogne !

Scolopendre 18/01/2008 21:25

Dans notre monde industriel,les déchets font partis du paysage.

Et je suis attaché à conserver le paysage de mon enfance,car je suis un grand sentimental.

je passais pendant 10 ans devant une épave de voiture,lorsque on l'a retirée, ça m'avait brisé le coeur.

Blue Bottle 22/01/2008 12:27

C'est vrai qu'on ne parle pas assez de l'amour qu'on peut vouer à nos déchets. J'aimerais assez qu'on commence à regarder chacun des paquets de chips que je laisse en forêt comme autant de petites caravelles fantastiques que lègue aux générations futures.

Liquid 18/01/2008 18:22

Bonne technique. Quoique je crains que tous ces braves gens ne soient déjà partis à Naples pour les dix ans à venir.

Blue Bottle 22/01/2008 13:32

C'est vrai que cette bonne vieille ville de Naples doit être une sorte d'El Dorado pour ce genre de gugus!

Bretzelman 18/01/2008 17:21

Ah non tu m'as habitué à bien mieux. Je sais pas si la destruction de tes déchets est payante dans ce pays tier-mondiste qu'est la france, mais tu peux en profiter pour faire débarasser tes ordures par des gens qui aiment ça.

Une vieille voiture à faire détruire, abandonne la plutôt dans un champ et indique ensuite à ces valereux éboueurs volontaires où aller la chercher. Idem avec frigos, déchets radioactifs, cadavres et j'en passe.

Blue Bottle 22/01/2008 13:34

Tout de même, à nettoyer gratuitement des zones, ils cassent des marchés. Heureusement qu'ils sont pas trop nombreux... A quand Paris nettoyé par des éboueurs volontaires?