Dégoupillons le bonheur

Publié le par Blue Bottle

Par Blue Bottle

Chers amis,

Comme vous l’avez peut-être constaté, ce merveilleux blog accueille un nouvel intervenant. Il m’a semblé que mes écrits manquaient un peu de romantisme et de conseils pour trouver l’âme sœur, j'ai voulu combler cette lacune. Ma vie ressemblant par moment à celle d'un rotifère, je me suis permis d'inviter un spécialiste : Monsieur Bûche. Vous retrouverez donc régulièrement ses chroniques sur cette page. Accueillez-le comme il se doit !

goupille.jpgJe vous propose aujourd’hui un petit retour en arrière : Le lycée. Quelle belle période de ma vie ! Les devoirs copier-coller d’Internet alors que les prof n’étaient pas très branchés m’ont permis pendant longtemps de briller à moindres efforts…

Comme sur le vélib, j’ai toujours aimé instiguer de nouvelles pratiques culturelles. Je me souviens que j’avais gentiment initié un concours au sein de mon groupe de connaissances en terminal. Il s’agissait de collectionner les goupilles d’extincteurs… Toute l’élégance et la simplicité de muji alliées à la disponibilité et à la gratuité du matériel publique ! Que demander de plus ?

Par cet acte infâme j’avais rapidement acquis le statut envié de rebelle auprès de mes petites camarades. En quelques semaines, toutes les goupilles de l’établissement avaient disparu. Je confesse néanmoins n’avoir pas gagné le concours de goupilles, certaines têtes brûlées n’ayant pas hésitées à ramper dans les bureaux de l’administration de l’école.

Je n’ai jamais vraiment eu le fin mot de l’histoire car, ayant décroché mon bac, je suis naturellement parti vers d’autres herbages. J’imagine que des visites de sécurité doivent avoir lieu régulièrement pour vérifier la conformité des établissements publics. J’ai fait quelques recherches et je suis un peu déçu. La pose de nouveaux scellés sur les extincteurs ne coûtent qu’une dizaine d’Euro l’unité.

Toujours est-il qu’au cours d’une réunion d’anciens élèves j’ai eu le plaisir de constater que toutes les goupilles avaient été remplacées. J’ai alors, une dernière fois, prélevé mon tribut en souvenir du bon vieux temps. La boucle était bouclée !

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Palermo 30/11/2007 15:15

Je salue bien bas ce Monsieur Buche

Je suis sur que sa place ici n'est pas usurpée :>

Blue Bottle 31/10/2007 09:43

Adrien, Ne vous en faites pas pour moi, en cas de besoin, j'allume XXL et j'ai, ma foi, tout ce dont un homme peut rêver.

Chère PM, je pense que tu as bien compris mon blog, mon but était finalement avant tout de paraître gentil ;-)

Scolopendre 31/10/2007 09:32

"Moins gentils que toi" : vous allez le vexer, et un rotifère qui se vèxe,c'est tres vite violent.

Quand à Adrien, tes bonnes adresses c'est quand tu veux ;p

Blue Bottle 31/10/2007 10:00

Heureusement que j'ai un scolopendre pour ramper à mes pieds! Je vois que vous avez des amis rotifères, notre peuple est en effet très susceptible et quand nous sommes mécontents nous nous renfrognons pendant des jours en remuant du pied. Cher scolopendre, je ne puis que vous conseiller le site du "monde fascinant des rotifères".

PETITE MOMIE 30/10/2007 18:55

Rire!

BB, je suis assez soulagée d'apprendre que tu n'es pas Georges Bûche Junior.

Ce personnage m'a paru moins gentil que toi (Rire)

Adrien 30/10/2007 17:44

Ah je suis heureux de découvrir le rotifère... Vot' vie doit pas être très marrante monsieur. Si je m'écoutais je vous paierais une escort' girl, j'en connais des pas chères.