La faim justifie les moyens

Publié le par Blue Bottle

dog.jpgUne fois n’est pas coutume, je vais vous faire un petit résumé d’une contribution d’un « collègue » que j’ai reçu par mail.

Vous habitez dans une colloc avec un chien et 2 personnes. Vous êtes un fieffé goinfre qui passe son temps à manger. Fainéant, vous ne faites bien entendu jamais les courses, mais on vous oblige à contribuer au budget nourriture à hauteur de ce que vous mangez. Vos collègues d’appart’ (2 jeunes filles en l’occurrence), ont de surcroît l’outrecuidance de vous faire une scène à chaque fois que vous vous délectez de leurs petits gâteaux (alors que c’est d’abord parce que vous vous souciez de leur ligne).

J’ai pour vous la solution :

- Prenez un paquet de biscuit

- Déchiquetez-le

- Détrempez les extrémités

- Jetez le paquet au milieu du salon

Pour finir, sortez de l’appartement et attendez que vos compatriotes rentrent du boulot.

 

L’effet est garanti… « Oh le vilain chien ! Au coin ! ». La pauvre bête terrorisée va se comporter comme si elle était coupable, les maîtresses, un peu naïves, prendront ça pour un aveu… Et vous rentrerez, tranquillement, le ventre plein.

Notez bien que cette astuce fonctionne également avec les tartes fraîchement cuites ! Merci à ZM pour ce bon plan.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gigouga 28/08/2009 17:48

Et comment tu expliques que le chien ait réussi à grimper sur le plan de travail, y poser une chaise, ouvrir le bon placard, choisir un seul paquet et laisser tous les autres, redescendre de la chaise et du plan de travail, ranger la chaise, et, après tant d'application, souiller le paquet-cible comme un vulgaire animal ?

labredine 18/10/2007 07:25

Je m'explique un peu plus, à la relecture ce n'est pas clair.

Je parlais des interventions dans les commentaires bien sûr.

labredine 18/10/2007 07:24

Blue Bottle détaille l'art d'être méchant avec esprit et cynisme c'est jouissif.

Quant à venir faire profiter tout le monde de ses blagues bêtes ou de ses méchancetés de voisinage (à conséquence) c'est autre chose. Il faudrait que certains fassent la différence.

Pardonnez cet accès d'humeur... Blue Bottle.

Blue Bottle 19/10/2007 08:09

Vous êtes toute pardonnée très chère.

Irae Melanox 18/10/2007 00:08

Intéressant. Pour ma part, lorsque l'on m'a vraiment énervé j'applique la technique suivante... Je vais voir le/la TDC (Trou Du Cul en français et dans le texte), pour lui dire que je vais lui faire une crassse, laquelle, et qu'il ne pourra jamais prouver que c'est moi.

Sueurs froides chez la victime... "Mais il est bargeot ce gars, il dit ça, mais il va vraiment le faire..." Ben, la victime totalement destabilisée se fout toute seule dans la merde... Bien sûr, il faut lui rappeler de temps à autre si elle n'a pas trouvé quelquechose de louche, à son travail, à sa bagnole, etc... On donne ainsi naissance à une paranoïa grandissante... Croyez-moi, très Cher, c'est jouissif à souhait...

Blue Bottle 16/10/2007 23:53

Oh les vilains, ils n'ont pas bien lu mon blog!

http://artmauvais.over-blog.com/article-12100527.html

Evidemment que je fais de la politique, c'est un milieu où je m'épanouis assez bien je dois dire.